Category: Sport

Organiser un séjour à vélo électrique

Un voyage à vélo électrique est toujours une nouvelle émotion, qu’il s’agisse de la première ou de la millième excursion de votre vie de cycliste. Bien sûr, si vous n’êtes pas un expert, vous devez vous assurer que vous avez tout sous contrôle et que vous avez acquis toutes les informations dont vous avez besoin pour partir à des centaines de kilomètres de chez vous. Voici quelques conseils utiles pour les débutants à la randonnée à vélo pour voyager sans mauvaises surprises.

Quelques précautions avant de partir

JarkkoManty / Pixabay

Tout comme vous le faites avant un voyage en voiture, il est préférable de vérifier votre vélo électrique avant le départ, en vous assurant que la batterie électrique, le moteur, les freins, les amortisseurs, les roues et chaque composant sont pleinement fonctionnels, à condition que vous ayez décidé de randonner avec votre véhicule et de ne pas en louer un sur place.

Il est donc temps de planifier votre itinéraire. Le cyclotourisme est synonyme d’aventure, bien sûr, mais pas d’improvisation. L’itinéraire le plus approprié doit être choisi en fonction de vos intérêts mais sans négliger l’expérience et la condition physique. Si vous êtes novice dans la discipline, il est toujours préférable de commencer avec un itinéraire abordable et d’augmenter la difficulté dans les expériences ultérieures.

Types de circuits

Le cyclotourisme connaît un âge d’or et le nombre d’adeptes du vélo ne cesse de croître. Planifier un voyage à vélo, c’est d’abord essayer de comprendre le type de voyage que vous avez en tête. Vous pouvez gérer l’expérience en toute autonomie, vous confier à des tour-opérateurs qui gèrent l’ensemble du séjour ou opter pour des solutions hybrides telles que les vacances dites en liberté.

Si vous êtes orienté vers l’histoire, le choix d’une ville d’art peut s’avérer judicieux. Les itinéraires urbains sont les plus appropriés pour les moins expérimentés, car ils permettent au cycliste de rester dans le centre-ville, avec tous ses services et de nombreuses alternatives pour s’arrêter et reprendre son souffle. La façon la plus utilisée, dans ces cas, est de choisir une ville bien desservie pour y passer la nuit, qui servira de camp de base à partir de laquelle vous vous rendrez dans des endroits voisins. De cette façon, vous pouvez vous aventurer sur des chemins inconnus mais avec l’assurance d’une ville voisine, capable d’assurer une couverture pour chaque besoin, sans négliger que, de cette façon, vous pouvez voyager confortablement sans bagages à supporter sur votre vélo fut-il à assistance électrique. Ce type de voyage est défini comme une aventure.

Dans tous les cas, il est nécessaire de choisir un dortoir qui fournit les services de base du cycliste, c’est-à-dire un endroit sûr pour ranger le vélo et une position stratégiquement pertinente pour l’exploration.

Les itinéraires des voyagistes

Les tour-opérateurs proposent un large éventail de circuits organisés pour les cyclistes, aussi bien en mode tout compris qu’en “vacances en toute liberté”. Dans le premier cas, il s’agit d’itinéraires planifiés en détail, avec des cartes, des sites à atteindre, des arrêts à faire. L’itinéraire préétabli est pris en groupe, dirigé par un chef qui tient les rênes et dicte le rythme. Dans le second cas, en revanche, avec des vacances en toute liberté, le tour-opérateur organise l’hébergement, le transport pour y arriver et rentrer chez soi et gère la réservation des véhicules. Les horaires et les itinéraires sont fixés indépendamment par chaque participant, qui peut s’aventurer seul, avec quelques amis ou avec d’autres voyageurs, dans des lieux choisis spécifiquement pour les besoins et attentes du cyclotouriste.